ANAH Journée de Rencontre 2014 – Leuven

Une vie de qualité malgré le handicap

C’est le Rc Rotselaar qui, le 29 novembre dernier, a organisé la journée-rencontre annuelle de l’Association Nationale d’Aide aux Personnes Handicapées (ANAH). Cette asbl rotarienne permet aux clubs de nos trois districts d’accroître leur soutien financier aux associations venant en aide aux personnes avec restriction.

La journée-rencontre s’est déroulée à la Provinciehuis de Louvain, siège administratif de la province du Brabant flamand. 140 délégués de 51 clubs sont venus faire connaissance avec l’ANAH et avec huit associations qui, avec le soutien de cette dernière, œuvrent dans le domaine très large de l’aide aux personnes avec restriction.

Ainsi, l’asbl Onafhankelijk Leven, un mouvement citoyen qui défend l’autodétermination des personnes handicapées désireuses de vivre en autonomie grâce à un budget d’assistance personnelle. Celui-ci leur permet d’organiser leur propre existence avec une plus grande liberté de choix. Grâce à un témoignage impressionnant, l’assistance a pu se rendre compte du sentiment de citoyenneté, de liberté et de responsabilité que procure ce mode de vie.

Un ‘projet à thème interdistrict’ (PTI) consacré à l’autisme a été présenté au travers des centres provinciaux d’accompagnement spécifique en Flandre et du SUSA (Service Universitaire Spécialisé pour personnes avec Autisme) en Wallonie. Les premiers assistent 3.000 familles grâce à 200 accompagnateurs expérimentés, dont l’approche varie selon l’âge de la personne concernée. Ils jouent également un rôle consultatif auprès des employeurs. Le SUSA, qui dépend de l’Université de Mons, propose lui aussi un accompagnement psychique et pédagogique, mais avec l’accent sur la formation permanente et le développement de formes de communication alternatives. Le PTI concerne l’aménagement, en Flandre et en Wallonie, de six ‘autithèques’, centres d’accueil et d’information comprenant chacun une ludothèque, une bibliothèque et une médiathèque.

Fondée à Verviers en 1977, l’APEM-T21 a initié de nombreux services pour répondre aux besoins des personnes porteuses de trisomie 21 et de leurs familles : service d’accueil de jour (ou résidentiel) pour personnes adultes, services d’aide à l’intégration, projets d’insertion socioprofessionnelle, projet novateur de logements encadrés, service de logements supervisés, service d’activités citoyennes…

À la fois poignants et stimulants, les témoignages des habitants de De Ark à Anvers ont permis de mettre en lumière ce type de communauté mixte regroupant des personnes avec et sans restriction mentale. Elles tentent, en vivant ensemble, de créer un véritable foyer commun. Un type d’engagement radical inspiré par la philosophie de Jean Vanier, fondateur des communautés de L’Arche, aujourd’hui au nombre de 145 dans une quarantaine de pays.

Les personnes avec restriction peuvent, elles aussi, avoir besoin et/ou envie de pratiquer un sport, et c’est leur droit le plus strict… Voilà pourquoi l’asbl Avalympics (Geel) a pour objectif d’aider les clubs sportifs à intégrer en leur sein des moins-valides. Aujourd’hui, elle propose douze disciplines sportives à 350 ‘athlètes-G’, encadrés par une soixantaine de volontaires.

‘Ath Open’ est une association de fait regroupant des membres du tennis club local et des représentants de tous les service clubs de la région Ath-Lessines. Chaque année, elle organise un tournoi de tennis en fauteuil roulant. Doté d’un prize money de 12.500 US$, ce tournoi est repris officiellement dans la catégorie ITF 3 du circuit international.

Le sport en équipe constitue un excellent facteur d’intégration sociale. Voilà pourquoi le club de basket Leuven Bears a créé ‘Junior Bears on Wheels’, une section réservée aux enfants présentant une restriction physique. Après un cours d’initiation, ceux-ci peuvent participer à des entraînements et à des tournois. Le Rc Rotselaar et le Rc Leuven, appuyés par l’ANAH, ont financé l’achat des fauteuils (nous avons d’ailleurs eu droit à une démonstration sur place !). Le Rc Rotselaar et l’ANAH ont également offert au club un minibus spécialement équipé pour le transport des athlètes et de leurs fauteuils.

Au-delà des discours et des présentations, cette journée-rencontre fit surtout la part belle aux émotions, aux échanges motivants, à l’inspiration. L’occasion aussi de mettre pour une fois l’engagement discret de quelques-uns sous le feu des projecteurs. À cet égard, la remise d’un PHF 2 saphirs au président de l’ANAH, Frans Debaene, était pleinement justifiée !

Marc De Jonge, Rc Rotselaar
(Traduction : D.C.)