Onzième journée de rencontre ANAH à Tessenderlo

Les soins résidentiels pour jeunes adultes et l’enseignement inclusif pour enfants avec restriction constituaient les deux thèmes principaux de la 11ème journée de rencontre ANAH, qui s’est déroulée ce 19 novembre à Tessenderlo. Comme de coutume, les clubs portant un projet soutenu par l’ANAH ont eu l’occasion de le présenter à l’assemblée. L’invité d’honneur de cette journée était Jo Vandeurzen, ministre flamand du Bien-Être.

L’Association Nationale d’Aide aux personnes Handicapées, qui fête cette année son 85ème anniversaire, est plus dynamique que jamais : l’année dernière, elle a apporté son soutien à 54 projets, sur un total de 275 clubs. ‘Cela représente une “part de marché” de 20%’, précise André Oeyen ( Rc Leuven-Rotselaar ), président de l’ANAH. ‘Un bon chiffre, mais il subsiste encore une marge de progression importante. Voilà pourquoi nous envisageons d’intensifier notre communication, avec pour objectif d’assigner à l’ANAH un rôle de plaque tournante pour l’échange d’informations entre la communauté rotarienne et les personnes/associations actives dans le secteur du handicap.’ André annonce également une refonte des conditions d’admissibilité des projets sociaux (demandes d’aide), avec l’intention de soutenir le plus grand nombre possible d’initiatives.

Le ministre Jo Vandeurzen, invité d’honneur, explique en détail la mise en place d’un nouveau système de financement de l’aide à la personne en Flandre. ‘Notre ambition est d’offrir une plus large garantie de soins aux personnes avec restriction et de faire en sorte qu’elles puissent décider elles-mêmes de la manière dont ce soutien doit se concrétiser.’

Un message qui tombe à point pour introduire les orateurs suivants, tous concernés de très près par les soins résidentiels aux handicapés. Tout d’abord, Walter Verheyden, qui présente De Mantel à Wezemaal (Aarschot). Une initiative cadrant parfaitement avec les nouvelles tendances par lesquelles l’ensemble des soutiens personnalisés est offert par le biais de plusieurs partenaires. Le don important – 25.000 € – reçu du Rotary a permis à l’asbl porteuse du projet d’équiper le lieu de vie avec du mobilier personnalisé, un ascenseur et une salle de bains accessible en fauteuil roulant.

Ensuite, Claude Meyer de l’asbl Constellations dresse un portrait plutôt sombre de la situation à Bruxelles, où il n’est pas rare que de jeunes personnes handicapées doivent consacrer quatre à cinq heures de leur journée à faire la navette entre le centre résidentiel et le lieu d’enseignement. En 2016-17, l’asbl a prévu la construction d’une septième maison, qui pourra accueillir dix personnes parmi les plus fragiles, ainsi qu’un centre de rééducation de l’enfance (activité de jour et hébergement) de 45 places. Il manque encore 500.000 € pour assurer le financement de la construction et de l’équipement. Le Rotary, l’un des tout premiers soutiens de l’asbl, a déjà contribué à hauteur de 65.000 € depuis la création du premier centre.

À Sint-Amandsberg (Gent), un couvent est actuellement rénové et converti en habitation comprenant huit studios ou appartements et une maison de concierge. L’asbl Autimismus et le Béguinage se sont mis d’accord pour ajouter un espace commun au couvent, dans le but de stimuler les relations de voisinage et de contrecarrer l’isolement des résidents.

Le second volet de la journée porte sur l’enseignement inclusif de tous les jeunes, y compris ceux dont le comportement est qualifié de ‘problématique’. Ainsi, le programme Tijdstap qui leur offre la chance de ‘faire une pause’ et de reprendre leur souffle en dehors du contexte scolaire. Après quoi, ils sont encadrés intensivement tant à l’école qu’à la maison. En partenariat avec Tijdstap et l’université de Gent, l’ANAH a offert son soutien à une étude scientifique qui a débouché sur la publication d’un ouvrage visant à prévenir le décrochage scolaire.

À noter également les présences de Bernard De Vos, délégué général aux droits de l’enfant, et de son pendant néerlandophone Bruno Vanobbergen. M. De Vos doit constater que, en matière d’enseignement inclusif, la Fédération Wallonie-Bruxelles est l’un des plus mauvais élèves de la classe européenne… En guise de remerciement, le Rc Tessenderlo , club organisateur, a pu présenter Avalympics, l’asbl qu’il soutient et qui encourage les personnes avec restriction à pratiquer un sport. Un chèque de 2.500 € est remis à l’asbl. Après quoi, Joost Devos ( Rc Menen ) est lui aussi remercié par le biais d’un PHF pour son engagement de longue durée dans l’organisation de ces journées de rencontre.

Enfin, on signalera la présence du Rc Virton qui, dans les couloirs de l’Auditorium Practimed, a fait la démonstration de la ‘Becasine’, sorte de fauteuil roulant tout-terrain conçu par David Enthoven et qui permet à la personne handicapée de se déplacer plus facilement, même sur un revêtement moins roulant. Six ‘Becasines’ ont d’ailleurs pris part aux 20 kilomètres de Bruxelles en mai dernier… et toutes ont terminé la course ! Le Rc Virton entend aider David Enthoven à mieux faire connaître sa formidable invention.

Rapport: Steven Vermeylen (traduction: Denis Crepin)
Rotary Belux Services